Dans leurs maisons de fougères

Dans leurs maisons de fougères accrochées aux bords des chemins les saisons sillonnent le ciel limpides et sauvages comme un torrent chlorophylle dévalant grottes et montagnes à la recherche d’un lit de soleil Dans leurs maisons de fougères érodées par les vents souterrains les âmes modèlent la terre nutritives et spirituelles comme les lichens lumineux…

Où vas-tu forgeron ?

marchant sur ton ombre tu fuis ton impuissance le pas aussi léger que l’enclume arrimée à ton esprit où vas-tu forgeron ? l’or n’est pas ton essence l’épée au-dessus de ta tête est plus lourde qu’un ciel de plomb Excalibur ne peut rien pour toi où vas-tu forgeron ? ton repos est au sein de…