Au coeur d’une pierre blanchie

Au coeur d’une pierre blanchie par les pensées hydrophiles de nos esprits calcaires vibrent les silences du temps sous ses paupières de fée s’effeuillent les parfums du vent se dévoilent les sillons de la nuit un chant d’amour couronné d’étoiles Texte : MOONATH © ND Photo Pinterest

Sur le chemin de brume

sur le chemin de brume flottent les parfums d’un matin buissonnier Texte : MOONATH © ND Photo : Armel Noiry

L’espace d’un poème

ralentir un peu l’espace d’un poème et égrener l’éternité sous des vagues de soleil au large d’une fontaine cueillir les parfums de septembre et graver l’instant dans l’écorce du vent Texte : MOONATH © ND Photo : http://www.jardinage.eu

Sur les dunes

sur les dunes coiffées d’or et de lumière médite le silence Texte : MOONATH © ND Photo : David Ollero

Ils m’ont dit…

Ils m’ont dit que croire en la poésie était un scandale que vivre en poésie n’était pas sérieux que j’oubliais les vraies valeurs au nom d’un privilège usurpé. Ils m’ont dit que je n’avais aucun droit entre les vertus du matin et les parfums du soir. Et je ne les ai pas crus. Pierre Boujut…

Eclats de ciel

 cuivrés ici et là des rochers ardoises s’unissent aux vagues corsaires et brodent l’horizon de nuages migrateurs au coeur d’un golfe azuré des sinagots embarquent le soleil et le déposent à la porte d’une maison de pêcheur burinée par le vent et les embruns suspendu à l’écume asphodèle un dragon incandescent serpente entre les îlots…