Au clocher du firmament

Sur les rochers sourds et moussus D’un monde qui se consume Les fleurs de la mémoire S’abandonnent à l’automne Saluant les dernières vapeurs d’été Portés par les vendanges et les crépuscules rubis Les champs dolents pâlissent et sèchent doucement Effritant les océans et déchirant les vents L’équinoxe sonne au clocher du firmament Au pied des…

Petit hérisson

Petit hérisson au museau noctambule croque la forêt. Texte : MOONATH © ND Photo internet