Dans l’ombre nue d’un vent d’été

Dans l’ombre nue d’un vent d’été aux confins de l’inconsolable où la mémoire parle au coeur le ciel nomade à dos de larme entre deux cumulus d’écume sur les flots désorientés de la nuit où le chagrin inonde l’horizon l’oiseau bleu espace les étoiles dans l’ombre nue d’un vent d’été au-delà des aubes précieuses où…