Comme un bâtonnet d’encens éternel

Dans les pas du silence, flânant entre les ombres du jour jusqu’à l’infinie lumière de la nuit, l’âme se fond au feu de la mélancolie apaisante de l’encrier. Dans les nuées claires d’une solitude recherchée, déchaînée, océan secret et passionné, écrire. Encore et toujours. Ecrire dans la spontanéité intime d’un affranchissement réparateur et indolent comme…