Dans le feuillage bruissant

Dans le feuillage bruissant d’un vertige arc-en-ciel la lumière suspend son vol en fragments de douceur en atomes spirituels autour de l’arbre un cercle se dessine libérant l’illimité les racines de l’essentiel dans une harmonie de couleurs s’entrelacent les vibrations du monde la mémoire des pierres les pollens du vent sur les bourdonnements des ajoncs…

Comme un papillon équinoxe

Pousser les meubles et libérer la poussière. Se rapprocher de la commode en chêne, aux massifs secrets. Ouvrir le tiroir du haut. Démurer les émotions épinglées au mutisme ténébreux et diplomate d’une boîte en carton. Accueillir le chagrin. Déplier les souvenirs une dernière fois. Puis sans regret, les laisser s’envoler au-delà des montagnes blessées et…

8 heures s’allument

Couronnée d’un soleil pâle et d’ouate irisée, une cheminée déploie ses feuilles avec élégance. 7 heures 30 s’allument et forcent l’éclat du jour. Le quartier s’éveille et les âmes bâillent en choeur. Dans les bras de la rosée, miaulent deux jolies billes vertes. Un regard échangé transforme le crachin en or. 7 heures 45 s’allument…

Raccrocher les étoiles

  esquisser un rayon de soleil dans l’immensité d’un monde immobile où le destin rêve en cercles infinis au-delà des mirages délavés par les graffitis du temps d’un tableau blessé par les couleurs de nos guerres intérieures à l’autre bout du cosmos… peindre un arc-en-ciel dans l’universalité d’une planète en jachère où les secrets des…

Au coeur du vent

au coeur du vent des marées de lumière sillonnent le monde à l’assaut de ses racines inspirées entre les vagues boucanières d’un chant de vers se reflète la conscience universelle sous les pas des cerfs-volants au coeur du vent des pluies arc-en-ciel parfument les secondes de soleils orchidées près des étoiles en marinière aux souvenirs…

Comme les pétales du vent

sur les rides bleues de l’océan où le temps dérive comme les pétales du vent étourdissant le firmament le silence cascade doucement d’une brume de nuit et habille la lune d’une sérénité sans fard loin d’un monde ivre de soi un ange solitaire drapé de mille rayons d’écume conduit son âme chrysalide aussi légère qu’une…