Le premier givre

L’hiver est sorti de sa tombe, Son linceul blanchit le vallon ; Le dernier feuillage qui tombe Est balayé par l’aquilon. Nichés dans le tronc d’un vieux saule, Les hiboux aiguisent leur bec ; Le bûcheron sur son épaule Emporte un fagot de bois sec. La linotte a fui l’aubépine, Le merle n’a plus un…

Le chat et le soleil

Le chat ouvrit les yeux, le soleil y entra. Le chat ferma les yeux, le soleil y resta. Voilà pourquoi, le soir quand le chat se réveille, j’aperçois dans le noir deux morceaux de soleil. Maurice Carême   Photo internet

Premier sourire du printemps

Tandis qu’à leurs œuvres perverses Les hommes courent haletants, Mars qui rit, malgré les averses, Prépare en secret le printemps. Pour les petites pâquerettes, Sournoisement lorsque tout dort, II repasse des collerettes Et cisèle des boutons-d’or. Dans le verger et dans la vigne, II s’en va, furtif perruquier, Avec une houppe de cygne, Poudrer à…

Le cri

Lorsque le passager, sur un vaisseau qui sombre, Entend autour de lui les vagues retentir, Qu’à perte de regard la mer immense et sombre Se soulève pour l’engloutir, Sans espoir de salut et quand le pont s’entr’ouvre, Parmi les mâts brisés, terrifié, meurtri, Il redresse son front hors du flot qui le couvre, Et pousse…

Le coucher du soleil romantique

   Que le soleil est beau quand tout frais il se lève, Comme une explosion nous lançant son bonjour ! – Bienheureux celui-là qui peut avec amour Saluer son coucher plus glorieux qu’un rêve ! Je me souviens ! J’ai vu tout, fleur, source, sillon, Se pâmer sous son oeil comme un coeur qui palpite……

Regarde au fond de nous : nous sommes l’Emeraude

Regarde au fond de nous : nous sommes l’Emeraude Eternelle, et feuillue, et qui semble une mer, Où rôdent des parfums à travers la nuit chaude, Où circule le flot des grands anges de l’air. Nous sommes la forêt énorme et murmurante, Pleine d’ombre éblouie et de sombre splendeur, Qui respire et qui vit, où…