Derrière la porte

mouchoirs en papier dans la poubelle tracent les soupirs de l’été derrière la porte en avance sur le train un rêve prend chair Texte : MOONATH © ND Photo de David Ollero

Sur les cheminées

sur les cheminées roucoulent les pigeons silence sous la couette Texte  : MOONATH © ND Photo de Frédéric Baqué

Dans mes cheveux

  le froid piétine la nuit tes mains dans mes cheveux le ciel frissonne Texte : MOONATH © ND Photo : forwallpaper.com

A contre-nuit

A contre-nuit un roman sombre à la couverture flétrie s’endort au fond d’un sac Le silence aboie sur les bords de la Seine Cachés au fond d’une poche chancellent à chaque station un plan de Paris en charpie un vieux crayon de plomb un caramel gourmand et des mots en ritournelle A contre-nuit au bas…

Comme des papillons mélomanes

au coeur d’un jardin élixir à l’heure magnifique où les abeilles goûtent l’été sur les cornets de glace les mots de Marcel Proust virevoltent comme des papillons mélomanes habillant le château de Vincennes de fleurs aquatiques à la recherche du temps perdu un violoncelle et un piano philosophent avec communion sous un kiosque collectionneur de…