Sur les ruines de l’été

Sur les ruines de l’été dansent les cheveux de l’aube dans les secrets du vent les traverses de l’automne oscillent déjà entre les feuilles des flots d’ambre et d’or perlent sur les mousses bitumées à la lisière d’un champ de porcelaine s’étirent  la brume et les parfums de la terre Septembre se meurt avec le…

A la lueur de l’invisible

A la lueur de l’invisible, s’éloigner des sentiers du monde, de l’azur et de ses roulis. S’abandonner aux pollens de l’Univers, aux racines de l’océan et accompagner la lumière, à flots lents, jusqu’à l’intérieur de soi. Vivre et mourir. Renaître. Cultiver la bienveillance et la gratitude. S’aimer. Maîtriser son esprit et habiter l’instant avec simplicité….

Sous la lune et les étoiles alignées

Garder au bord des lèvres l’écume des silences et leurs parfums insulaires. Respirer la vie et ses reflets mouvants. Traverser la lumière du couchant comme ces vagues d’embruns vivifiées par les murmures de la nuit, qui avance sereine et transparente, laissant à l’instant le temps de dérouler l’éphémère et l’espace, entre les rêves et les…

Sous les rubans de l’automne

Marcher dans la forêt habillée de paix et de lumière cheveux au vent sous les rubans de l’automne oublier demain Texte : MOONATH © ND Tableau : artiste inconnu ?!

Sur les champs de bitume

Sur les champs de bitume une pluie argentée coule entre les heures   Texte : MOONATH © ND Tableau de Léonid Afremov

Longeant la digue du vent

Longeant la digue du vent Retenant des milliers de pensées en exil La magie des mots et leurs ombres océanes La vie s’effeuille comme des fleurs d’écume Flottant dans les profondeurs infinies De nos racines sacrées, vierges et mystérieuses Emportant les maux stériles La fraîcheur des os et leurs effluves de braise Invitant les étoiles…