Sur les ruines de l’été

Sur les ruines de l’été
dansent les cheveux de l’aube

dans les secrets du vent
les traverses de l’automne
oscillent déjà entre les feuilles

des flots d’ambre et d’or
perlent sur les mousses bitumées

à la lisière d’un champ de porcelaine
s’étirent  la brume et les parfums de la terre
Septembre se meurt avec le soleil

 

Texte : MOONATH © ND

Image internet

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. marieliane dit :

    Magnifique
    Bon dimanche Moonath

  2. mamielily dit :

    Bon-jour, Moonath ! Le soleil de BXL anime mon retour au nid! Je viens de  » migrer à l’envers » et septembre sent bon le nid retrouvé! Bon dimanche!

  3. Marcorèle dit :

    Septembre tiendra bien encore quelques jours. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s