Aux frontières de l’inconnu

Hantée par l’écho de sa solitude, vive et monochrome, retenue par les ondes de l’enfance qui la transpercent encore de larmes blanchies par les bruissements des mots, vapeurs mouvantes, maternelles et immobiles d’un coeur versatile et abrasif, une femme marche. Le long de la rivière où le vert se change en plomb à chacune de ses pensées, elle chemine. Dans les ténèbres de ses pas, elle cherche l’oiseau du bonheur. Elle l’attend depuis si longtemps, qu’elle ne voit pas le sang naviguer sur l’eau, ni l’azur se voiler. Dans le bourdonnement de l’hiver, elle embrasse les derniers pétales de lumière qui dansent ici, et de l’autre côté des choses.  Du bout de ses doigts, engourdis de tristesse, elle caresse le silence, l’architecture de son monde intérieur. Sur les bords du ciel, le temps incendie les nuages. Inlassablement, le vent effleure ses lèvres froides et dérive précieusement le long de son corps. Souriante, elle traverse la forêt. Ignorant les crécelles de la peur, elle avance piétinant enfin toutes ses émotions d’un chant léger. Elle ne fuit plus. Aux frontières de l’inconnu, elle a rendez-vous. Sans faire un bruit, elle s’approche sereine de l’homme rocher, lui caresse une joue. Taillé dans une racine de granite, il y a des milliers de songes par des esprits de la nature, il s’éveille doucement. Près de lui, un arbre sans âge et deux colonnes luminescentes dansent une ronde sacrée. D’un rictus bienveillant, il l’encourage à grimper au creux de sa main et la dépose tendrement à la porte de son âme…

Adieu symphonie de l’ordinaire.
Adieu jardin d’épines et de secrets.
Adieu cette vie.  Adieu le monde.
L’unité m’appelle, l’univers aussi !

 

Texte : Texte : MOONATH © ND

Photo : Royal Syndicat d'Initiative du Haut-Pays
Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. mamielily dit :

    Un texte qui se savoure …
    « Elle embrasse les derniers pétales de lumière » …et… »il la dépose à la porte de son âme « …
    Merci, Moonath. Bise d’ici et bon w-e!

    1. Moonath dit :

      Merci Liliane. Un texte écrit début 2014, retrouvé hier dans les brouillons de mon blog. Heureux week-end et bonjour à « ta » mouette slave ! Breizh’biz

  2. Comme ceci est magnifique Moonath !
    Très bon week-end à toi, bisous bisous 🙂

    1. Moonath dit :

      Merci Fanfan pour ta chaleureuse lecture. Bises et doux week-end !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s