IV, V & VI

Coulent les larmes du feu
sur les joues de la Terre
crépitent ses pétales d’écorce
à l’ombre du levant
précieuses, fauves, aériennes
comme des rêves suspendus
au pouls de la nuit
serpentant
à fleur de ciel
les dentelles du temps
dans leurs cuirasses de miel

  Texte et réécriture visuelle "In their cuirasses of honey" : MOONATH © ND

 

Soleil d’automne
aux entrailles de feuilles
oscille entre les nuages
comme un oiseau de lumière

Texte et réécriture visuelle "Bird of light" : MOONATH © ND

Au-delà
des déserts blancs
des barbelés de sang
des cendres du jour
des atomes nus
de l’espace multiplié
ivres d’un monde serein
les plumes du coeur
portent l’éternité hypnotique
au soleil de l’âme

Texte et réécriture visuelle "The sun of the soul" : MOONATH © ND

Moonath - The sun of the soul

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. marieliane dit :

    Magnifique plume Moonath …

  2. Luober dit :

    Impressionnisme poétique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s