Dans l’infinité de ses refrains

Libérer les oiseaux carnivores
En points de brumes fantomales
Fuyant les traces de nos hivers immenses
Les murailles de vent et les rumeurs du monde

Pénétrer les secrets du silence
Dans l’infinité de ses refrains
Caressant les eaux résilientes de nos coeurs gercés
La sève de nos âmes et les parfums de la vie

 

Texte : MOONATH © ND 

Photo de Peter Holme

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. patrick L. dit :

    Joli texte et belle photo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s