Au coeur d’une pierre blanchie

Au coeur d’une pierre blanchie
par les pensées hydrophiles
de nos esprits calcaires
vibrent les silences du temps

sous ses paupières de fée
s’effeuillent les parfums du vent
se dévoilent les sillons de la nuit
un chant d’amour couronné d’étoiles

Texte : MOONATH © ND

Photo Pinterest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s