Dans les rimes du silence

Dans le cri sourd de la page blanche
se perdre dans les rimes du silence
jusqu’aux colonnes du ciel
où l’encre des nuages
abreuve des cohortes de mots
aux sonorités somnolentes, vivantes, éclairées
comme des bougies solitaires
parfumant les tiroirs du temps
se brûlant, goutte à goutte
aux confidences de la nuit
impérieuses, troublantes, kyrielles
fleurs voilées, volées à la torpeur du lointain
évidences entremêlées à la lumière
soupirs et ombres en éveil
arabesques déliées, jaspées, oniriques
déroulant les couleurs de l’infini
l’aube, fraîchement éclose
le sourire exalté d’un jour nouveau
une pensée bourgeonnante, majuscule, messagère

Texte : MOONATH © ND 

Photo : internet
Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Luober dit :

    Reprendre son souffle , expiration.

  2. Magnifique…comme toujours …!
    Amitiés
    Manouchka

  3. Elisa dit :

    Un silence qui aurait manqué aux mots de ce monde, magnifique 🙂

  4. Moonath dit :

    Merci à tous pour votre lecture bienveillante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s