Dans une pluie de pigments

Dans une pluie de pigments, l’automne éclot et habille l’écureuil d’un panache malicieux. S’écoule le vent et souffle la douceur sur les trésors de la forêt. Marcher et respirer la terre. Flâner sur les sentiers silencieux et cueillir les bienfaits de la nature à chaque pas. S’extasier devant l’oeuvre d’une dentellière à 8 pattes, les bottes boueuses et les joues rosies. Remplir ses poches de pommes de pin et son bonnet de châtaignes. Regarder le soleil qui se fane au milieu de la clairière. Chanter à tue-tête avec les oiseaux et tourbillonner jusqu’au fou rire. S’embrasser sur le bout du nez. Croquer un biscuit. Rentrer lentement, ta petite main câline dans la mienne.

Tout s’effeuille doucement. Les années aussi. Reste le parfum aérien de ton sourire espiègle blotti en mon coeur… et ces quelques mots.

Texte : MOONATH © ND

Photo : Sébastien Masson
Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. malyloup dit :

    oh quelle coïncidence, une de mes amies vient de poster 22 images de son pote, l’écureuil, et ça va à merveille avec tes mots, nath ;-)……http://lophotographie.wordpress.com/2016/11/13/nous-revoila-3/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s