L’espace d’un poème

ralentir un peu
l’espace d’un poème
et égrener l’éternité
sous des vagues de soleil

au large d’une fontaine
cueillir les parfums de septembre
et graver l’instant
dans l’écorce du vent

Texte : MOONATH © ND

Photo : www.jardinage.eu

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. bizak dit :

    Tellement beau ! Les mots frétillant de joie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s