Au sommet des embruns

Ce diaporama nécessite JavaScript.

au sommet des embruns
où l’ombre de Sarah Bernhardt nage avec le vent
les falaises ondulent comme les oyats

sur un tapis de lavande
une araignée tisse la lumière
et file l’espace d’un goéland argenté

sous sa crinière de feu
la lande galope jusqu’au phare des Poulains
et un lézard danse avec le soleil

dans la limpidité de l’eau
le silence entre les mots vagabonde et célèbre
la beauté d’un monde enchanteur, insulaire et laminaire

Texte & photos : MOONATH © ND
Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jechma dit :

    Beau poème. Bravo.

  2. En plus d’un trés beau voyage, tu nous fait cadeau de ta poésie…
    Tu nous gâtes..
    Amities
    Manouchka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s