Citron pressé

au loin, un train perce le vent
les robes des arbres se balancent à grande vitesse
et le soleil se prend pour un oiseau migrateur

sur le balcon, l’été frémit, scintille, volète
l’azur est encore chaud, océanique, enivrant

tout est doux et tiède, comme mon citron pressé

Texte : MOONATH © ND

Photo : santedumonde.fr
Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. mamielily dit :

    Douce journée, Moonath ! Savoure!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s