Derrière un talus de sable

derrière un talus de sable
entre coquillages et fleurs d’écume
flotte le parfum des anges

au pied d’un îlot de granit
léchant les vagues perlées d’étoiles
le vent éclabousse un bataillon en livrée argentée

dans les reflets éternels et mélodieux
d’un silence épicurien
se dévoile un rêve en bois flotté

derrière un talus de sable
dans l’écho de l’immensité
papillonnent les premiers baisers de l’aube

Texte : MOONATH © ND

Photo : Unsplash / Pixabay

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Margot Roisin dit :

    Très joli. Finesse de la plume…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s