Sur ses échasses de granit

sur ses échasses de granit
un vent léger s’invite
à flanc de lumière
irisant les vestiges d’une chapelle
sculptée d’infini et de fraîcheur

grimpant la falaise
un sentier plonge dans l’azur
à fleur d’harmonie
piqué de plumes et de bruyères
se balançant du coeur à l’âme

étendu sur le sable fin
le soleil s’étire
dans les reflets de lune
formant une mosaïque féérique
aux vagues réminiscences

Texte : MOONATH © ND

Photo : Albert Wolff
Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. MyoPaname dit :

    C’est beau… J’voudrais bien y être … en ce lieu inondé de lumières et couleurs à faire pâlir la palette d’un peintre …

    1. Moonath dit :

      J’aimerais aussi retourner dans la réalité de ce rêve…
      mais il manque encore quelques couleurs à ma mémoire…

      Merci pour votre visite MyoPaname… douce nuit…

      1. MyoPaname dit :

        Quel doux paradoxe : réalité d’un rêve… J’adore !
        Joyeux mercredi

  2. Isabelle Jasmin dit :

    lumineux poème !

    1. Moonath dit :

      Merci Isabelle… doux mercredi…

  3. flipperine dit :

    que c’est beau la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s