Sur les flots flibustiers

voilés d’écailles azurées
les rêves s’écrivent
à l’encre d’écume

sur les flots flibustiers
mille mots s’impriment – clandestins

Texte : MOONATH © ND

Photo de Chantal Veroult

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Karlito dit :

    l’encre d’écume…quelle douceur
    Surtout pour exprimer de tels maux 😉
    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s