Sur les ondes de ce poème

sur les ondes de ce poème
s’éclipsent les ombres
dans la douceur insolente
d’un paradis de rosée

sur les ondes de ce poème
flâne l’été
dans les feux des tournesols
au pied d’un ciel luxuriant

sur les ondes de ce poème
se diluent les méandres de l’âme
au coeur de la Saint-Jean
sous une virgule de lune

sur les ondes de ce poème
s’envole un coucou
dans la tiédeur de la nuit
ivre de silence

sur les ondes de ce poème
s’embrase l’aube
en avalanche de plumes
jusqu’à la vallée du sommeil

Texte : MOONATH © ND

Photo : Christa Regina / Pixabay
Publicité

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. flipperine dit :

    l’été est bien arrivé nous avons chaud

  2. mooonalila dit :

    Il y fait bon, sur ces ondes ! 🙂

  3. Bien trouvé la « virgule de lune » 🙂
    Jolies images …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s