Les voyageurs de la nuit

dans l’infini de nos rêves
les voyageurs de la nuit
désertent l’île bleue

l’âme nourrie de magie
ils respirent le firmament
et pénètrent nos silences

la sérénité extralucide
ils se détachent de tout
et sculptent nos vies

à fleur de coeur
les voyageurs de la nuit
ascensionnent nos vertiges

sur les eaux de l’aube
ils déroulent l’invisible
et s’enroulent dans nos incertitudes

plus léger qu’une plume
ils étirent leurs sourires radieux
jusqu’aux portes de nos prisons

de nos pensées schismatiques
les voyageurs de la nuit
transcendent le jour

Texte  : MOONATH © ND

Photo de Thierry Bornier
Publicité

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. D.A. Lavoie dit :

    Magnifique ma belle Nath…une poésie qui te ressemble et dont les voyageurs de la nuit ne peuvent emporter loin de ton âme de poète. Merci de cet autre beau cadeau…bon lundi, Delvi.

  2. D.A. Lavoie dit :

    A reblogué ceci sur .

  3. mamielily dit :

    …Dans le noir de nos nuits, les rêves magiques sont bleus! …
    Puissent-ils le rester dans la blancheur de l’aube!
    Bonne journée , Moonath!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s