A la croisée des vents

nef d’émeraudes, d’or et de bronze
solitaire, précieuse, orfèvre

sur le chemin parangon
s’envolent les parfums du passé

cathédrale de soupirs et d’espoirs
entrecroisés, ramifiés, enlacés

à la croisée des vents
s’éveille un présent enchanteur

Texte : MOONATH © ND

Photo de Fernado Casas

 

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. flipperine dit :

    profiter du temps présent c’est important

  2. mamielily dit :

    Que ce dimanche t’enchante, chère Moonath!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s