Le cancre

devillers

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

Jacques Prévert

 

Sculpture de Michel DEVILLERS
Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. 🙂
    RRrooo des souvenirs remontent, ceux de mes enfants en CE1, alors un sourire s’installe sur mes lèvres 🙂

  2. mamielily dit :

    Hé oui, des souvenirs scolaires…et matière à réflexion, dans ces mots du poète ! Belle journée à toi, Moonath!

  3. Marcorèle dit :

    Belle poésie de Prévert que je connais encore presque par cœur… 😉

  4. legascon dit :

    j’ai été un peu ce cancre rêveur….
    rien ne m’interessait à part la poésie, la musique, la peinture et le français…
    🙂

  5. flipperine dit :

    un poème que j’ai dû apprendre quand j’allais à l’école

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s