Saint-Germain des Prés

Forwallpaper

ciel endimanché
au coeur essoufflé de pluie
sur le faubourg traîne

un air zazou déconfit
à l’âme existentialiste

métro Saint-Sulpice
le corps brûlant de peine
un chapeau s’envole

dans un tourbillon de larmes
jusqu’à la littérature

émotions noyées
dans un chocolat fumeux
sucre Boris Vian

de Pékin à Saint-Germain
le Flore n’est qu’écume sombre

Texte : MOONATH © ND

Photo : forwallpaper.com
Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. mamielily dit :

    J’aime me laisser emporter dans le monde de tes mots ! Merci, Moonath.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s