Jusqu’à la source du vent

dans l’écho du temps
allongé sur l’herbe fraîche
le jour paresse

dans le miroir d’une grotte
la rosée fleurit de joie

ombres de la nuit
dans la forêt profonde
bâillent en silence

dans les chemins verdoyants
épuisées, elles serpentent

couronnés de paix
dans les murmures du ciel
deux oiseaux dansent

jusqu’à la source du vent
ils s’abandonnent à l’amour

sur des flots azurs
poussés par l’éternité
ils ne font plus qu’un

l’univers pour royaume
leurs âmes parfument l’horizon

Texte & photo : MOONATH © ND
Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Quelsues petites douceurs qui apaisent, merci Moonath 🙂
    Très bon week-end à toi !

  2. damemiracle dit :

    Comme c’est beau, merci Moonath, merci, gros bisous mon amie 😊

  3. De très beaux mots. 🙂

  4. gaïa dit :

    Magnifique et apaisant. 🙂

  5. Elisa dit :

    Bonjour. Merci de votre visite sur mon blog. Je visite le vôtre avec ravissement. Textes et photos sont magnifiques. A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s