Essence de vie

A tous les amoureux… de la vie et de la liberté…

 

La vie est
subtile
comme les ailes graciles
du papillon
suffocante
comme un vent
à bout de souffle
fluide
comme la rivière
en mouvement
fragile
comme un rocher
qui s’effrite
lumineuse
comme l’arc-en-ciel
qui colorie…

Ma vie
infiniment
dans l’immensité
du monde
si profondément
vivant
quand il n’est pas léthargique.

La vie
brièvement
dans les limites
des hommes
si superficiellement
séduits
quand ils ne vagabondent pas.

Tout change
à chaque seconde
tout à l’heure
laisse sa place
à bientôt
sans valoriser
maintenant.

La goutte d’eau
dans son calice de cristal
devient glaçon
éphémère
emporté par les courants
contraires
aux transits planétaires
fondants
de jouissances égotistes
égoïstement
communes.

La pluie
devient déluge
abondance de sentiments
carnivores
dévorant
son habit de lumières
pour tomber
en lambeaux
l’air épuisé
dans l’ère du temps.

La vie dérive vers la mort
La mort, fontaine nourricière
Eaux bouillonnantes, en harmonie
Magiciennes tragiques.

Réalités de la vie
séductrices mortelles
accrochez-vous
au sein originel
éveillez-vous
à la satisfaction
à la spiritualité
la liberté
au coeur
de l’univers.

Marchands de couleurs
teintons la vie
de joie
de grandir
de désir
de comprendre
de plaisir
d’aimer
au diapason de l’âme.

Marchands de plaisirs
colorons nos desseins
sans assassiner
notre générosité
de penser
sans arrière-pensée
notre liberté
de donner un sens
à notre existence.

Marchands de libertés
nuançons nos besoins
en nous détachant
du superflu
avec sincérité
sans mondanité
sagement
comme des enfants
jouant avec l’éternité.

Marchands de sagesses
accomplissons notre destin
avec courage
l’esprit confiant
affranchi
disponible
à la plus belle des aventures
miraculeuse plénitude
aimer d’amour.

L’amour, essence de la vie.

Toi, mon amour.

Ma terre sacrée
mon eau vive
mon air joyeux
mon incendie
mon trésor inconnu
mon désir secret
mon altérité merveilleuse
ma suprême gourmandise
mon esprit complice…

Toi, mon essentiel.

Aimons-nous
toujours
libres
d’être
ce que nous sommes
en osmose
altruiste
nos mystères
en irrationnelle épopée.

Honorons
notre amour
entre don et abandon
de pensées légères
en ivresses radieuses
d’émois uniques
en lendemains qui chantent
d’incantations charnelles
en vibrations sismiques
des délices des anges
à l’odyssée des sens
si librement enchaînés.

Mon âme soeur
je t’offre
ma folie douce
aux enthousiasmes absolus
mon humanité généreuse
aux courbes ordinaires
mes faiblesses sociables
aux clameurs apaisées
ma liberté bohémienne
aux entrailles émancipées
ma force vitale
aux chroniques abattues
ma poésie épicurienne
aux transports aériens…

Mon bien aimé
je t’écris
ces mots
qui caressent
mon coeur
depuis toi
qui rendent
supportable
l’espoir
de tes lèvres
sur les miennes.

Je t’adresse
ce poème
confession
car les émotions
se bousculent
aux portes de mon âme
car mon corps
s’emballe
de te goûter
tout entier.

Mon bel amour
exauce mon voeu
délivre-moi d’un baiser
enchante-moi
d’un accord de musique
sublimant le bonheur
d’une vie avec toi
mélancolisant la douleur
d’une vie sans toi.

Je t’aime.

Amour,
essence de ma vie.

Texte : MOONATH © ND

Photo internet
Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Coco dit :

    C’est de toute beauté ! Mots bien minces,mais. comment aller plus haut que cette belle extase.

  2. Moonath dit :

    Merci ! L’extase suprême est au coeur de notre nature, dans les profondeurs de l’âme ! L’amour absolu est un essentiel à nourrir d’altruisme et de sincérité… envers soi… envers l’autre… envers le monde ! Aimer la vie en étant soi-même, vrai et meilleur un peu plus chaque jour, est la plus grande des libertés… et le lit du véritable amour…

  3. Ginette Beaulieu dit :

    Bravo Moonath, ce poème est magnifique, je me suis laissée transportée dans ton univers avec ravissement! Merci de ce délicieux partage!

    Gigi

  4. Moonath dit :

    merci Ginette pour la générosité de votre commentaire…
    belle journée et à bientôt !

    1. damemiracle dit :

      C’est un plaisir Moonath, bonne fin de journée, à bientôt,

      Gigi

  5. damemiracle dit :

    A reblogué ceci sur gigipapillonrose and commented:
    Je vous invite à venir lire ce magnifique poème chez Moonath sur L’univers des mots!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s